06 août 2010 [0]

Pandora, la Musique et moi...

Je ne peux pas me passer de musique. La moindre petite partie du roman est agrémentée d'un morceau de musique qui l'accompagne, afin de renforcer l'ambiance du moment. Bien sûr, le ressenti de ces scènes est différent pour chacun mais, pour moi, il se traduit par quelque chose de réellement très fort, à tel point que certaines parties du roman n'existeraient sans doute pas s'il n'y avait pas eu cette petite impulsion musicale pour me souffler une image, un murmure, un écho de leur monde. La musique me permet d'entrer en résonance avec eux, de m'approcher toujours un peu plus de ce qu'ils sont et de ce qu'est réellement leur univers. Grâce à elle, j'ai découvert de nombreuses facettes, non seulement de leur caractère, mais aussi de leur quotidien. La couleur du plancher de l'appartement de Ienzo (et celle de son affreuse couverture de lit), le vent frais qui se glissait par la fenêtre brisée le soir où, totalement à bout, Ensaï s'est laissé envahir par ses doutes et ses craintes, la pluie et le reflet du visage d'Ensaï, tapi dans la ruelle déserte, au beau milieu de la nuit, le combat provoqué par Nate pour faire réagir Heather...

Ce sont tous de petits détails mais qui, pour moi, ont une importance capitale. Car ce sont eux qui font toute la différence, qui me rapprochent de leur essence.

Petit à petit s'est développé tout un ensembles de mélodies, de sons, de rythmes qui se sont assemblés tels un immense puzzle et je ne pourrais pas imaginer relire mon roman sans elles. Vous pourrez retrouver dans cette section l'ensemble des morceaux de la playlist ainsi que des listes annexes. A écouter avec ou sans lecture :)






Commentaires sur Pandora, la Musique et moi...

Nouveau commentaire