17 décembre 2015 [2]

Hello 2016 !

Bonsoir à tous ! L'heure est aux traditionnels bilans de fin d'année, et Pandora ne va pas déroger à la règle. Enfin, comme j'ai l'impression de n'avoir fait que des bilans ces derniers mois sur ce blog, faute d'autres petites choses à vous montrer/raconter/dessiner/partager/rayez-les-mentions-inutiles, celui-ci sera plutôt une introduction à ce qui vous attend en 2016 dans l'univers de Pandora Project. Je transmets un peu mes pensées en vrac ici. Malgré la déferlante d'idées et d'images dans ma tête depuis quelques semaines, et l'excitation qui s'en suit, j'ai du mal ce soir à trouver les mots justes pour tout coucher sur papier. Enfin sur ce blog. On se comprend. Cependant, attachez vos ceintures, soufflez un peu pour dépoussiérer cet espace, car il va y avoir du neuf ! :)

Dans un précédent message sur le blog (encore un bilan, d'ailleurs XD), je disais que, pour pouvoir faire vivre un projet auto-édité, il fallait le porter constamment, l'accompagner H24 sans quoi il risquait de se perdre dans les méandres du vaste océan littéraire. Cette année, les autres facettes de ma vie ont acaparé une bonne partie de mon temps, et ça s'est ressenti pour le roman : moins de sorties, moins de dédicaces, moins de nouvelles sur la page Facebook, et ne parlons même pas des illustrations ou d'éventuels projets annexes... Mon récent déménagement, les travaux qui ont suivi (et qui sont encore en cours) et le travail fourni à la boutique ont eu raison des quelques moments que je pouvais consacrer à mon "bébé" de papier. La diffusion du roman a continué son petit bonhnomme de chemin, mais il manquait quelque chose : sans doute cette petite étincelle qui donne des ailes à tout ce projet. Pourtant, l'obsession, elle, est restée là, bien ancrée dans un coin de ma tête, attendant sagement que j'aie à nouveau un peu de temps à lui consacrer. Parce que ce n'est pas terminé. Parce que Pandora n'est pas qu'un roman à mes yeux ; ce n'est pas juste une aventure qui a traversé ma vie, c'est un morceau de moi, gravé à jamais dans ma peau, une histoire que j'ai besoin de partager, de transmettre et de raconter. Parce que j'y pense, encore et encore, que je redécouvre des images, des scènes, au fil du temps, spectatrice de mon propre univers.

Ces derniers mois séparée de ma tablette et de mon clavier ne m'ont pas empêchée de cogiter à l'avenir du roman et de son univers. J'ai notamment repensé à ce que je racontais dans ce même précédent article, à propos de mon erreur faite sur le prix du roman, à ce que ça a pu impliquer pour la diffusion du livre. Je comprends parfaitement que le prix de la version papier ait pu être un frein pour de nombreux lecteurs. Malgré tout le soin apporté à cette édition papier, aux choix minutieux que j'ai faits, à celui de la reliure et de tout ce qui fait l'objet-livre en lui même, je suis consciente qu'il est difficile d'accorder sa confiance à un roman auto-édité, surtout à ce prix-là. Je pense que beaucoup de curieux ont finalement laissé tomber à cause de ça, alors que l'univers les tentait peut-être de prime abord. Et puis, il y a ces quelques fautes d'orthographe pour lesquelles on m'a si souvent lapidé et que je ne me pardonne toujours pas. Bref, autant de choses et de petites erreurs qui me font penser que Pandora a peut être raté son envol, en 2014. Ou plutôt, qu'il s'est envolé, mais avec une aile cassée et qu'il tente malgré tout d'atteindre l'horizon. C'est ce qui m'amène à ma première résolution pour 2016 : 

Publier une version souple du livre

Qu'on soit bien clairs, je ne parle pas d'une énième version revisitée (même si c'est tentant :p). Ça ne sera pas une V3. Correction d'orthographe et organisation mises à part, le contenu sera exactement le même que la version que vous avez pu découvrir depuis la campagne My Major Company. Je me fais violence pour m'en tenir à cette V2, mais je pense qu'il est important de publier le livre sous un autre format : pour tous ceux qui n'ont pas "osé" avec la version deluxe Intégra. Pour tous ceux qui trouvaient, à juste titre, je le concède, que 29,90€, c'était trop cher pour un livre, même s'il faisait plus de 600 pages et l'équivalent de deux tomes. Pour tous ceux qui ont un porte monnaie troué (celui-là, je crois qu'on l'a tous -_-) mais qui souhaitent tout de même acquérir une version papier, parce que c'est quand même plus sympa qu'un ebook. Bref, 2016 verra apparaître une jolie édition papier, à un prix plus abordable que la version Intégra. Je ne peux pas vraiment appeler ça une version "poche", parce que, ne nous leurrons pas, 600 pages en poche, ça reste un pavé, mais vous comprenez certainement l'idée. Il y aura donc deux versions disponibles en 2016 : l'originale (qui deviendra une version agrémentée de goodies et de p'tits cadeaux), et la version souple, plus abordable. J'espère pouvoir la proposer lors des premières sorties de l'année, en février, mais je vous en reparlerai très certainement en temps voulu. Quant à la version Intégra, exit l'errata glissé en début de livre, je travaille sur un nouveau système pour faire disparaitre ces 15 méchantes coquilles qui obnubilent tout le monde, moi y compris :p

 

Travailler sur la collection "Ekkaran"

1391994_684325851596900_1183346045_n

Seconde résolution ! Il y a quelques semaines, une visiteuse de la page Facebook m'a suggérer de réaliser des marques-pages "bijoux" à l'effigie de Pandora et j'ai accepté de relever le challenge. A partir de là, toute une vague d'idées a déferlé dans ma tête et ça ne s'arrête plus depuis. Pourquoi se limiter aux marques-pages ? J'avais déjà crée quelques bijoux tirées du roman (telles que l'Oblivion et la Pandora's Chain, à la conception si particulière). Depuis des années, je fabrique aussi des bijoux au sein de mon autre boutique, des pièces inspirées de féérie, de motifs celtiques et médiévaux, avec de belles pierres... Cette année, je me lance là-bas dans la confection de bijoux en bronze pour une collection nommée "Luna" et c'est, je pense, l'occasion de faire un parallèle, de relier les pièces de mon puzzle personnel et de créer un pont entre les deux facettes les plus importantes de mon petit monde. Aujourd'hui, j'ai envie d'explorer de nouveaux horizons, de laisser s'exprimer mon obsession et mon amour pour le désert. Tous ces parallèles ont été l'impulsion de départ d'un nouveau projet consacré à Ekkar. Le Clan d'Heather m'inspire énormément en ce moment ; j'ai besoin de ses couleurs, de sa chaleur, de ses matières et j'avais très envie de lui rendre hommage. Alors, un peu à l'image de la confection de la Pandora's chain à l'époque, je récolte, depuis, des éléments, ça et là, des perles, des matières et je me laisse guider par mon intuition. Bientôt naîtra une nouvelle collection de bijoux, mêlant bronze, soie, cuir, bois et grenat, contant la chaleur du soleil et le crissement du sable sous les pas des nomades. Les bijoux seront certainement disponibles sur la boutique de Pandora et en parallèle sur Terra Nostra mais il me faudra sans doute encore un peu de temps pour les concrétiser. Quoi qu'il en soit, la boucle est bouclée :)


Reprendre l'illustration...

J'ai les doigts qui me démangent et des dizaines d'illustrations en tête qui attendent sagement que je leur consacre un peu de temps. C'est terriblement frustrant, d'autant qu'en 2015 j'ai eu beaucoup de mal à concrétiser mes idées. Ma dernière illustration, Urban Shaman, ne me satisfait pas du tout et j'ai envie de retravailler ses couleurs et ses textures pour arriver réellement à l'idée que j'avais en tête, car cette illu est vraiment très importante pour moi. Je n'ai jamais réussi à réaliser un dessin satisfaisant de Ienzo (*frustration inside*). Il fait partie de ces ombres insaisissables qui deviennent des obsessions, mais il est hors de question que je m'avoue vaincue. J'ai envie de refaire exploser les couleurs, de redonner forme à tout ce petit monde, de représenter Heather et ses tourments, Ensaï et ses questions, et tous les autres... Alors je vais essayer cette année de me dégager un peu de temps pour reprendre l'illustration, et, par la même, peut-être, poursuivre la construction du Liber eX Pandora, le livre annexe que j'ai imaginé autour de Newport et Ekkar. Parce que je ne l'ai pas oublié non plus, celui-là, d'autant que vous êtes plusieurs à me l'avoir réclamé :)


Et les autres projets ?

12015157_1099111673451647_5901377725190881595_o

 

Il n'est pas exclu également que je me replonge dans l'écriture. En 2015, Blinded, mon autre projet, est revenu plusieurs fois me titiller. Lui aussi est un gros morceau d'univers, avec de nombreuses ramifications, qui demande pas mal de remaniements pour aboutir à quelque chose de correct. Les idées se mettent en place petit à petit, j'y vois de nouvelles images, de nouveaux visages même (hello Savanah ! :) ), mais je pense qu'il est nécessaire que tout ça mûrisse encore. Il manque encore à ce projet ce petit quelque chose qui lui donne l'étincelle et la consistance nécessaire. Je suis incapable d'écrire à la demande, je n'écris que ce qu'ils me soufflent, je suis le fil de mes obsessions, et s'il doit n'y avoir qu'un seul roman tous les dix ans, alors soit ! Mais quand même, je sens bien qu'ils ont parfois des petites choses à dire, et que l'envie se fait de plus en plus pressante. Alors, qui sait ?

 

Il y aura certainement aussi un remaniement de design sur ce blog, parce qu'il est temps de lui redonner un coup de jeune. Suite à la fermeture de Grooveshark (paix à son âme), la playlist n'est plus disponible, et j'ai envie de moderniser un peu cet espace également...

Bref, pas mal de choses de prévues pour cette année à venir, sans parler de petites choses qui seront organisées bientôt sur la page Facebook (mais chuuut, c'est un secret :D) ! Je n'ai pas fini de vous embêter avec Pandora ;) Mais en attendant tout ça, je vous souhaite de belles fêtes de fin d'année. Profitez de ces moments passés avec vos proches, de la magie des fêtes et de quelques jours de repos :)

A très vite !

 

pando






Commentaires sur Hello 2016 !

Nouveau commentaire