02 mai 2009 [4]

Obsession

Il est amusant de constater que c'est au moment où l'on s'y attend le moins qu'ils nous surprennent le plus. Ils ? Les univers imbriqués. Toutes ces âmes que l'on pense sorties de notre imagination et qui, pourtant, étaient sans doute là bien avant nous. Tous ceux qui finissent par nous hanter, à tel point que, peut-être... Ils sont nos propres démiurges. Ma magie s'est orientée d'elle-même vers eux, comme une évidence. Ishsaar en a été la clé, mais tout ça va bien plus loin. Etrange. Mes croyances se basent sur un curieux mélange de traditions, de modernité et de mythologie intérieure.

Tout semble étrangement lié. Ma magie, mon imagination, eux.

Heather, Edeka, Ensaï, Mekura, Yuna. Des âmes provenant d'univers si éloignés les uns des autres, et pourtant...

Il est revenu. De lui même.

Edeka.

Ange d'un temps révolu, rebelle d'une société aux idéaux un peu fous, folie incarnée, et maintenant à nouveau guide d'une âme égarée. Il est omniprésent, il dégage, comme d'autres, cette force étrange qui amène à penser que, où qu'on aille, il sera là. Il s'est imposé, un beau jour, revendiquant sa place au cœur d'un peuple, puis il s'est immiscé dans chacun de mes univers, jusqu'à aujourd'hui. Drôle de constatation, la chaosphère n'a jamais eu autant de sens que ce soir...

Tout s'est débloqué d'un coup. Sensations, intuitions, écriture... Et cette étrange connexion. Il a fallu attendre, comprendre que le moment n'était pas encore arrivé, que tout arrive en temps voulu. Yule. La Lumière. La musique me transporte à nouveau comme autrefois. Ils sont de retour. Tous. Qu'importent les traces, l'essentiel est bien ailleurs, quelque part dans un coin de ma tête.

Tout ça fait partie de ces moments où l'on se tourne à nouveau vers l'essentiel, ou l'on comprend ce qui est réellement important et où l'on apprend aux côtés de ceux qui illuminent notre route, qu'ils soient ici ou ailleurs.

 

Il est le silence, le futur et le Monde,
L'omniprésence, le juge et la balance.
Une folie, une obsession,
Cette âme insondable qu'on ne peut chasser,
Qui reste là, à murmurer dans l'ombre
Que nous ne pouvons lui échapper.

 

Je crois que les univers imbriqués vont bien plus loin qu'on ne peut l'imaginer...

 

edeka






Commentaires sur Obsession

Nouveau commentaire