12 juillet 2010 [0]

Publication du roman : Octobre 2010

 

 

Enfin... Normalement ! Les éléments se mettent en place petit à petit, leurs caractères se dessinent, s'affirment ou s'infirment, les fils du Destin se font de plus en plus nets... J'apprends d'eux tous les jours, je suis comme à l'accoutumée spectatrice de leurs vies. J'apprends à les connaître, comme on ferait connaissance avec de nouveaux amis...

600 pages.

Voilà où j'en suis, actuellement. 600 pages en perpétuelle évolution, à tel point que je me demande si je ne vais pas lancer un concept de livre évolutif avec nouvelle édition tous les trois jours, c'est dire ! 600 pages et bientôt proche de la fin, mais encore tant de choses à faire, à voir, à écrire, à découvrir... Pourtant, je souhaitais me fixer une date. Pas une date buttoir, non, car si celle-ci n'est pas respectée, je n'irai pas me jeter du haut de la fenêtre en criant à tout va que ma vie est fichue (XD). L'avantage de l'auto-édition (pour l'instant), c'est d'être son propre directeur de publication. Personne n'est derrière moi, à tapoter sur sa montre en me disant "Tu vas être en retard, en retard !".

Certainement pas une date buttoir, donc, mais une date symbolique. Pour marquer le coup, célébrer la fusion de deux Mondes, pour la plupart des gens insoupçonnés. Comme vous l'aurez sans doute remarqué dans mes trailers vidéo ou sur mes montages photo, je me sers de supports visuels pour donner d'avantage de matérialité à mes personnages, et tout particulièrement en ce qui concerne Ensaï. Il y a de cela plusieurs mois, j'ai trouvé l'incarnation parfaite de l'idée que je me faisais d'Ensaï en la personne de Hyde. Nulle personne n'aurait pu incarner physiquement Ensaï mieux que lui, allez savoir pourquoi... Non pas que je fasse partie de ces espèces de groupies hystériques qui hurlent pour un rien, mais il représente à mes yeux le lien "physique" entre leur univers, Newport, Ekkar et tout ce qui peut leur être associées comme légendes ou images, et le nôtre, là, bien présent. A travers ses yeux, je vois ceux d'Ensaï, ses doutes, ses secrets, ses pensées... (et petite note à ceux qui auraient des doutes : Non, Hyde n'a rien à voir avec mon projet de manière concrète, il s'agit simplement d'un rapprochement purement fictif que j'ai fait de manière personnelle entre Ensaï et lui. Parfois, il est plus aisé de leur donner vie pour mieux s'imprégner de leur présence. Les voir, les ressentir, pouvoir presque les toucher du doigt et abolir les frontières.

Or, il se trouve que Hyde a formé en 2008 un groupe du nom de Vamps et que ce groupe va se produire en concert à Paris. Concert auquel je vais bien sûr assister et qui aura lieu le... 16 Octobre. L'occasion rêvée, pour moi, de réunir ces deux mondes qui me tiennent tant à coeur, de me retrouver face à lui et, en quelque sorte, de marquer le coup en abolissant les frontières. Bien sûr, tout cela est purement symbolique et n'a certainement d'importance que pour moi seule, mais réussir à terminer Pandora à cette date-là serait pour moi un merveilleux cadeau... Advienne que pourra !

 






Commentaires sur Publication du roman : Octobre 2010

Nouveau commentaire